Le complotiste François Amalega Bitondo demeure détenu

François Amalega Bitondo - Facebook

Le complotiste François Amalega Bitondo a comparu masqué de force au palais de justice de Montréal cet après-midi.

Les policiers ont dû lui couvrir le visage contre sa volonté, car la salle de visioconférence était trop petite pour respecter la distanciation.

Le militant de 43 ans comparaissait pour bris de condition alors qu'il a été arrêté dimanche soir près de Radio-Canada, où François Legault se trouvait pour prendre part à l'émission Tout le monde en parle. Amalega Bitondo n’a pas le droit de s’approcher à moins de 300 mètres du premier ministre à la suite d'une manifestation en novembre dernier à Shawinigan où il avait tenté de contourner les policiers pour s’adresser à M. Legault.

La Couronne s'est opposée à sa remise en liberté vu son risque de récidive. L'antimasque collectionne les contraventions pour non-respect de la Loi sur la Santé publique. Il a reçu pour plus de 60 000 $ de constats d'infaction.

Durant l'audience, la juge a même refusé qu'il prenne la parole.

François Amalega Bitondo demeure donc détenu en attendant son enquête préliminaire demain.