Le coût de l'alimentation a grimpé de 2,5 % au Québec en un an

Épicerie

Ce n'est pas une illusion : votre facture d'épicerie est bel et bien plus élevée qu'avant et celle du restaurant aussi.

La raison est bien simple : le coût de l'alimentation a augmenté de 2,5 % dans la dernière année en province.

C'est ce que rapporte le rapport Bioclips « actualité alimentaire » d'octobre du ministère de l'Agriculture, Pêcheries et Alimentation (MAPAQ).

Cette hausse est attribuable à l'augmentation du prix des protéines de sources animales et des matières grasses, notamment.

Dans la dernière année, parmi les augmentations les plus notoires du Québec, on retrouve :

  • Le prix des graisses et des huiles qui a augmenté de 13,8 %
  • Celui du beurre a grimpé de plus de 11 %
  • La viande de porc, elle, est 18,5 % plus chère
  • Les oeufs coutent 8,7 % plus cher.

Dans le monde, l'augmentation est encore plus marquée. Les huiles ont augmenté de 68 %, le sucre de 48 % et les céréales de 31 %.