Le départ du marathon de Montréal retardé de près d'une heure

Le coup d'envoi du marathon et du demi-marathon de Montréal a été donné avec 50 minutes de retard, dimanche matin. L'organisation a été incapable de sécuriser l'ensemble du parcours de 42,2 km, en raison d'un manque d'effectifs sur le terrain.

Le coup d'envoi du marathon et du demi-marathon de Montréal a été donné avec 50 minutes de retard, dimanche matin. L'organisation a été incapable de sécuriser l'ensemble du parcours de 42,2 km, en raison d'un manque d'effectifs sur le terrain.

Plus de 10 000 coureurs s'impatientaient sur la ligne de départ, au coin des rues René-Lévesque et Saint-Urbain. Ils ont finalement pu s'élancer à 8h, alors que le départ initial était prévu à 7h10. 

Le producteur et directeur de course de ce 40e marathon de Montréal s'est présenté avec un air repentant en mêlée de presse vers 9h30. Il a pris l'entière responsabilité de ce départ tardif et s'est excusé à plusieurs reprises. Dominique Piché a appris hier soir qu'il ne pouvait compter sur assez de personnes pour sécuriser l'ensemble du trajet:

 «Le manque d'effectifs a fait que l'ensemble des rues ne pouvait pas être sécurisée. (...) On peut avoir les barricades qu'on veut, ça se déplace une barricade. (...) Je n'aurais jamais donné le départ tant et aussi longtemps qu'on n'aurait pas eu les effectifs.»

M. Piché assure qu'il ne s'agit pas d'un manque de bénévoles. Au contraire, ils étaient plus nombreux que l'an dernier à s'être inscrit pour contribuer à l'événement. La police de Montréal (SPVM) s'est assuré de combler les brèches de sécurité sur le parcours qui s'étend vers l'est de la métropole.

Plusieurs artères entravées

Ce départ retardé signifie que les rues de Montréal seront fermées plus longtemps à la circulation. 

Le parcours du marathon emprunte des artères névralgique telles qu' Ontario, Rachel, Notre-Dame, Hochelaga et Rosemont.

La circulation devrait reprendre autour de 16h.

Vous pouvez consulter la carte du parcours sur le site du marathon de Montréal.