Le DG de la SQ, Martin Prud'homme, part à la retraite

Martin Prud'homme

Le directeur général de la Sûreté du Québec, Martin Prud'homme, suspendu depuis plus de deux ans, prend sa retraite.

Le gouvernement du Québec s'est entendu à l'amiable avec lui. L'accord étant confidentiel, aucun détail ne sera dévoilé.

Martin Prud'homme avait été relevé de ses fonctions en mars 2019 en raison d'allégation d'infractions criminelles à la suite d'une enquête du BEI sur les fuites médiatiques à l'UPAC et l'arrestation du député Guy Ouellet.

La plainte aurait été faite par la directrice des poursuites criminelles et pénales (DPCP), Me Annick Murphy, en octobre 2017 à la suite d'un appel de M. Prud’homme.

Il avait par la suite été complètement blanchi, mais le gouvernement avait refusé de le réintégrer dans ses fonctions et avait demandé à la Commission de la fonction publique de mener une enquête déontologique.

M. Prud'homme avait répliqué en intentant une poursuite en Cour supérieure contre le gouvernement pour faire cesser la procédure. Cette poursuite prend donc fin avec son départ à la retraite.

Par voie de communiqué, Martin Prud'homme a salué le travail de ses collègues et les a remerciés pour leur «précieux soutien, continu et sans faille au cours des dernières années».

«Les deux dernières années ont été une épreuve pour ma famille et mes proches. Je prends la décision de mettre fin à ce litige qui nous a déjà privés de plus de deux années de notre vie » -Martin Prud’homme