Le Grand Prix de F1 de Montréal est annulé encore cette année

image.jpg

Le Grand Prix de Formule 1 de Montréal, qui devait avoir lieu du 11 au 13 juin, est annulé pour une 2e année consécutive en raison de la pandémie, mais sera de retour l'an prochain.

Québec et Ottawa se sont cependant entendus pour reprendre les deux années perdues en prolongeant le contrat avec la F1 jusqu'en 2031. Les deux palliers de gouvernement s’engagent à verser 25 et 26 millions de dollars pour les compétitions de 2030 et 2031.

Jusqu'à 5,5 millions de dollars seront aussi investis par les gouvernements du Québec et du Canada pour la promotion de la métropole et de la province à l'international auprès des amateurs de Formule 1 afin de ramener les touristes.

«Le plan de match est vraiment de prendre le retour de la F1 comme une bougie d'allumage pour qu'on puisse vraiment relancer le secteur touristique.» -La ministre fédérale du Développement économique, Mélanie Joly

La Santé publique de Montréal est satisfaite de la décision. Elle s'était montrée défavorable à la tenue de la course qui selon elle représentait un trop grand risque de propagation de la COVID-19. Elle s'inquiètait notamment de la présence de 2500 visiteurs qui n'aurait pu respecter la quarantaine obligatoire.

«C'est sûr que c'est un élément de risque de moins à gérer dans le contexte montréalais dans les prochaines semaines.» -Dre Mylène Drouin, directrice régionale de santé publique de Montréal 

De son côté, la Santé publique fédérale n'avait pas donné le feu vert à la tenue de l'évènement à huis clos. Les dirigeants de la Formule 1 voulaient obtenir 6 millions de dollars pour compenser les gradins vides si la course avait eu lieu malgré la pandémie.

La ville d'Istanbul en Turquie prendra la place de Montréal à nouveau cette saison. Elle a intégré le circuit de la F1 l'an passé avec la crise mondiale.

(Avec la collaboration de Benoit Chevalier, journaliste Noovo Info)