Le pdg de Savoura et son fils retrouvés sans vie

Les recherches aériennes pour retrouver le président des Serres Savoura, Stéphane Roy et son fils sont suspendues.

Stéphane Roy et son fils Justin ont été retrouvés sans vie, jeudi après-midi. L'hélicoptère du pdg de Savoura a été localisé jeudi après-midi après deux semaines de recherches.

La Sûreté du Québec a retrouvé l'appareil près du lac Valtrie, au nord du Parc du Mont-Tremblant, dans les Laurentides.

Des équipes terrestres se sont rendues dans le secteur où la forêt est très dense et le terrain accidenté. 

Un peu avant 16h, la SQ a indiqué sur Twitter que deux personnes décédées ont été retrouvées et que tout porte à croire qu'il s'agit de  M. Stéphane Roy et son fils de 14 ans.

L’enquête pour déterminer les circonstances de l’événement est en cours. 

La famille Roy a indiqué qu'elle souhaitait vivre son deuil en privé. Un ami de la famille et porte-parole de Savoura, André Michaud, a indiqué à RDI que la famille Roy remercie tous ceux qui ont participé aux recherches depuis le 11 juillet.

Les PM du Québec et du Canada, François Legault et Justin Trudeau ont offert leurs condoléances à la famille : 

La compagnie Savoura a changé sa photo de profil sur Facebook:

Deux semaines de recherches intensives

Le 10 juillet, Stéphane Roy et son fils devaient revenir à Sainte-Sophie, en hélicoptère, d'un séjour d'un séjour dans le secteur du Lac-De la Bidière dans les Laurentides. M. Roy était un pilote aguerri et possédait plusieurs heures d'expérience de vol sur l'hélicoptère R44.

D'importantes recherches aériennes, nautiques et terrestres ont été déclenchées dès le lendemain. Les Forces armées canadiennes, la Sûreté du Québec et plusieurs bénévoles ont commencé à quadriller un périmètre de 20 000 kilomètres carrés. 

Cette zone de recherches a été réduite au fil des jours. Les Forces armées ont quitté les lieux la fin de semaine dernière.

La Sûreté du Québec a repris les recherches en raison de nouveaux indices, soit la triangulation d'un signal de téléphone cellulaire. 

Les autorités auront fort à faire au cours des prochaines heures pour faire avancer leur enquête. Le Bureau de la sécurité des Transports doit se rendre sur les lieux.

Les corps et l'hélicoptère devront être rapatriés de cet endroit difficilement accessible par voie terrestre. Il sera impossible d'y travailler une fois la nuit tombée.