Le plus haut tribunal du Canada refuse l'action collective contre Gilbert Rozon

Gilbert-Rozon

La Cour suprême du Canada refuse d'entendre la requête du groupe baptisé "Les Courageuses". 

Ce groupe composé d'une vingtaine de femmes réclamait 10 millions de dollars à l'ex-magnat de l'humour, Gilbert Rozon, décrit comme étant un "prédateur". Parmi ces femmes on retrouve la comédienne Patricia Tulasne. 

En janvier dernier, la Cour d'appel du Québec avait rejeté la demande d'autorisation d'une action collective, estimant que les requérantes n'avaient pas assez de points de commun pour justifier une telle action. Le groupe "Les Courageuses" a été fondé dans la foulée du mouvement #moiaussi #metoo. Il incluait toutes les "personnes agressées et/ou harcelées sexuellement par Gilbert Rozon entre 1982 et 2016. 

Une seule plainte retenue 

Au terme de l'analyse des dossiers, une seule plainte a été retenue par le Directeur des poursuites criminelles et pénales. Gilbert Rozon est accusé d'avoir agressé sexuellement une femme dans un chalet de Laurentides au début des années '80. 

Le procès se poursuivra cette semaine avec les plaidoiries des avocats. Gilbert Rozon nie totalement avoir commis les gestes reprochés et prétend que c'est lui la victime.