Le propriétaire du Méga Fitness Gym refuse de prendre tout le blâme

Dan Marino - Capture d'écran Facebook Noovo Info

Le propriétaire du Méga Fitness Gym de Québec, où une éclosion majeure de COVID-19 a généré plus de 500 cas en mars dernier, brise enfin le silence.

Dan Marino refuse de prendre tout le blâme. Il admet toutefois avoir commis certaines erreurs concernant le non-respect des mesures sanitaires à l'intérieur de son gym.

Marino rejette aussi la faute sur le dos de certains de ses clients qui auraient contrevenu aux règlements, notamment sur le port du masque obligatoire, malgré des avertissements. Il affirme d'ailleurs avoir été contraint de mettre des membres à la porte parce qu'ils ne respectaient pas les règles.

«On n'a perdu le contrôle peut-être par rapport à 5-6 imbéciles qui étaient dans le gym, pis qui ne voulaient rien savoir. [...] Je prends une partie du blâme, c'est sûr et certain [...] Nous autres on avait des machines qui étaient trop collées, on a remédié à ça.»

Un rapport gouvernemental obtenu par TVA révèle que l'éclosion dans ce gym controversé aurait possiblement causé la mort de 10 personnes, en plus d'être à l'origine de 700 cas directs et indirects.

À la fin mars, la santé publique avait ordonné la fermeture du gym après avoir constaté plusieurs manquements lors de sa visite. Le propriétaire Dan Marino avait lui-même contracté la COVID-19.

Voici l'entrevue que Dan Marino a accordée à l'équipe de Noovo Info.