Le Québec est forcé de modifier son plan de vaccination

Le Québec modifie son calendrier de vaccination en raison de la diminution des arrivages de vaccins de la compagnie Pfizer/BioNTech au Canada.

Le Québec modifie son calendrier de vaccination en raison de la diminution des arrivages de vaccins de la compagnie Pfizer/BioNTech au Canada. 

25 000 doses de moins seront administrées d'ici le 8 février prochain, pour un total de 225 000 doses. 

Le ministère de la Santé précise que tous les résidents en CHSLD seront immunisés comme prévu d'ici lundi prochain. La 2e dose sera administrée à partir du 15 mars. Il est toujours prévu de fournir cette seconde dose à l'intérieur d'un délai maximal de 42 à 90 jours. 

Si tout va comme prévu, 1.2 million de vaccins seront administrés d'ici la fin mars. 

Toutes les provinces sont obligées de revoir leur programme de vaccination en raison de la modification des livraisons par Pfizer qui a décidé de moderniser son usine de la Belgique où sont produites les doses destinées au Canada et d'autres pays.