Le Québec frappé par une tempête automnale

inonde

Ce qui a toutes les apparences d'une tornade s'est abattue sur Sainte-Séraphine, près de Kingsey Falls dans le Centre-du-Québec ce samedi après-midi. 

Des images captées par des chasseurs de tornade montrent des toitures arrachées, des cabanons renversés et des arbres déracinés. Heureusement, aucune perte de vie n'est rapportée par les autorités.

Environnement Canada a été avisé. Des experts se rendront sûrement sur place pour évaluer la force des vents. 

La Montérégie et l’Estrie font partie des régions du Québec soufflées et inondées. 

D’importantes quantités de pluie se sont abattues sur St-Jean-sur-Richelieu (& Iberville) provoquant des inondations à plusieurs endroits. De l’aide a été offerte aux sinistrés par une responsable de la Ville. 

Une résidente de la 1ère rue à Iberville a vu l'eau monter rapidement dans son sous-sol vers 16h. "Ma pompe ne fournissait pas. J'ai eu 6 pouces d'eau mon sous-sol" précise-t-elle. Son voisin a également été inondé. 

Courtoisie

L'Estrie a également goûté aux caprices de Mère Nature, particulièrement le secteur de Granby, Bromont et Magog. La visibilité sur l'autoroute 10 était nulle par moment ce qui a provoqué plusieurs sorties de route, sans gravité note le sergent Louis-Philippe Bibeau, de la Sûreté du Québec. Le mauvais temps a provoqué des pannes d'électricité. Voyez le bilan par région sur le site d'Hydro-Québec. 

La ligne d’orages a également affecté les régions situées au nord du fleuve. Un avertissement de pluie a été émis par Environnement Canada pour plusieurs secteurs notamment la Mauricie, Charlevoix, Québec et Sainte-Anne-des-Monts. De 50 à 70 mm de pluie étaient attendus. 

Il s’agit des restes de l’ouragan Pamela. Le cyclone a pris naissance dans le Pacifique pour affecter le Mexique, traverser les États-Unis, puis atteindre le Québec. Le passage de cette dépression entraîne une chute du mercure, incluant à Montréal. Seulement 9 degrés Celsius sont attendus dans la métropole mardi.