Maxime Bernier s'attaque durement à la jeune Greta Thunberg

Maxime Bernier

Le chef du Parti populaire Maxime Bernier en avait long à dire sur l'environnementaliste de 16 ans Greta Thunberg, en fin de semaine. Il a attaqué sa crédibilité en traitant l'adolescente de "mentalement instable" dans une série de 8 messages lancés sur Twitter, dimanche.

Le député de Beauce croit que la jeune femme qui est atteint du syndrome d'Asperger menace la prospérité et notre civilisation par ses actions environnementales. La jeune fille est à l'origine d'un mouvement mondial de grève dans les écoles pour inciter les politiciens à gouvernement en tenant compte des dangers des changements climatiques. Elle pourrait d'ailleurs manifester à Montréal le 27 septembre prochain.

"Elle (Greta Thunberg) est devenue une figure influente d’un mouvement qui est une menace à notre prospérité et notre civilisation. Si elle veut jouer ce rôle, elle doit être dénoncée et attaquée." - Maxime Bernier, chef du PPC 

L'homme qui aspire à devenir premier ministre a rapidement été pris à parti par les internautes après la publication de ces messages.

Le CO2 pas de la pollution

Le député de Beauce avait dû s'expliquer l'automne dernier sur ses positions environnementales après avoir affirmé que le CO2 n'était pas de la pollution, mais de la nourriture pour les plantes. Il en avait profité pour attaquer les libéraux de Justin Trudeau au sujet de la taxe sur le carbone.

Le politicien ne s'est jamais prononcé sur les nombreuses études démontrant que l'activité humaine est responsable des changements climatiques.