Mère de famille assassinée à Saint-Donat: son conjoint accusé

Sûreté du Québec

Un homme de 36 ans est accusé du meurtre non prémédité de sa conjointe retrouvée sans vie dans une maison de St-Donat dans Lanaudière lundi après-midi.

Il a comparu cet après-midi par téléphone à partir du poste de police de la Sûreté du Québec de Sainte-Agathe-des-Monts. L'audience avait lieu au Palais de justice de Joliette. L'accusé demeure détenu en attendant la suite des procédures le 20 octobre prochain.

Le présumé meurtrier ne peut entrer en contact avec plusieurs personnes, dont les cinq enfants du couple, tous âgés de moins de 10 ans.

La mère de famille de 32 ans est la 15e victime d'un féminicide au Québec depuis le début de l'année. Elle a été retrouvée inanimée dans une résidence unifamiliale du chemin de la Montagne lundi après-midi, vers 14h45. La jeune femme a par la suite été transportée au centre hospitalier où son décès a été constaté en fin de journée.

Les policiers ont arrêté le suspect mardi après-midi, soit 24h après le meurtre.

La victime et le suspect s'étaient séparés durant l'été au terme d'une relation toxique qui a duré 10 ans, selon le Journal de Montréal.

L'enquête pour homicide a été confiée au service des enquêtes sur les crimes contre la personne de la Sûreté du Québec. Des techniciens en identité judiciaire se sont rendus sur les lieux pour passer la scène au peigne fin. Une autopsie sera pratiquée sur le corps de la victime afin de déterminer les causes et circonstances de son décès. 

Noovo Info a choisi de ne pas publier les noms de la victime et de l'accusé pour protéger l'identité des cinq enfants du couple.

Campagne de sociofinancement

Une campagne de sociofinancement via la plateforme GoFundMe a été lancée par une amie de longue date de la victime qui souhaite venir en aide à ses cinq enfants et sa famille.

À 17h30 mercredi, plus de 5500$ avaient été amassés.

«Suite à son décès tragique, ses cinq beaux enfants et sa famille proche auront besoin de support, d’aide et d’une grosse dose d’amour.» - Annik Beaulieu de Rivière-du-Loup

Si vous souhaitez faire un don, c'est ici.