MONTRÉAL : Les sans-abris du campement Notre-Dame invités à quitter

Une équipe d'intervenants est déployée cet avant-midi sur la rue Notre-Dame à Montréal où des dizaines de personnes campent depuis le début de l'été.

Une équipe d'intervenants est déployée cet avant-midi sur la rue Notre-Dame à Montréal où des dizaines de personnes campent depuis le début de l'été. 

Avec l'arrivée du froid, ils essaient de les convaincre de quitter les lieux et de s'installer vers un site plus sûr, chauffé, comme à l’Hôtel Dupuis ou au YMCA d’Hochelaga-Maisonneuve. Des camions ont été envoyés sur place pour transporter les effets personnels de ceux qui acceptent de plier bagage. L'administration Plante offre même aux sans-abris d'entreposer leurs biens pour l'hiver.

Une quinzaine d'itinérants ont accepté de quitter depuis ce matin. D'autres refusent de bouger, préférant leur tente aux refuges. L'opération se déroule dans le calme.

«La plupart des gens ne veulent pas aller dans les refuges parce qu'ils doivent quitter à 7h le matin et revenir le lendemain tard.» -Michel Monette, directeur général de Care Montréal

La Ville de Montréal précise qu'il ne s'agit pas d'un démantèlement, mais plutôt une opération visant à guider les itinérants vers les ressources appropriées.

Au même moment, la mairesse Plante participait aujourd'hui à une annonce de la Société de transport de Montréal qui a offert un autobus à la Mission Old Brewery. Le véhicule transportera les personnes itinérantes vers les refuges montréalais dès le 30 novembre. 

Les intervenants seront de retour au campement chaque jour cette semaine pour poursuivre l'opération surnommée « mise à l’abri solidaire et volontaire ».

(Avec la collaboration d'Étienne Phénix, journaliste Bell Média Montréal)