Morts suspectes à Mercier: un 10e féminicide au Québec

Sureté du Québec (CJAD)

La Sûreté du Québec confirme qu'un drame conjugal est à l'origine des deux décès survenus vendredi à Mercier, en Montérégie. Il s'agit du dixième féminicide à survenir au Québec depuis le début de l'année.

Les corps de Richard West, 50 ans, et de sa conjointe Dyann Serafica-Donaire, 38 ans, ont été retrouvés par la police de Mercier vers midi, dans une résidence de la rue Beauchemin.

L'enquête s'est poursuivie en collaboration avec la section des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec.

« L'analyse de la scène et les informations recueillies sur place démontrent qu'il s'agit d'un drame conjugal. En effet, M. West aurait mis fin aux jours de Dyann Serafica-Donaire pour ensuite s'enlever la vie. »

- Anik Lamirande, porte-parole de la Sûreté du Québec

Les autorités ne précisent pas si l'homme avait des antécédents judiciaires. Selon la Presse, le couple était en instance de séparation.

Les autopsies seront complétées cette semaine au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale à Montréal.

L'enquête criminelle de la Sûreté du Québec étant terminée, celle-ci devient la responsabilité du bureau du coroner.

Cette histoire survient quelques jours seulement après la mise en accusation d'un homme qui aurait tué sa femme dans la région de Charlevoix.