Nouvelles restrictions: Québec annonce la fermeture des écoles, bars et gyms

Le ministre de la Santé, Christian Dubé - La Presse Canadienne

Le gouvernement Legault remet en partie le Québec sur pause, en raison d'une «hausse fulgurante» du nombre de cas de COVID-19, qui atteint un nouveau record de 4571 aujourd'hui. Devant une situation de plus en plus critique en raison du variant Omicron, Québec resserre de nouveau les mesures sanitaires.

Les écoles primaires et secondaires sont maintenant fermées, jusqu'au 10 janvier. Même chose pour les centres de formation professionnelle. De l'enseignement à distance sera offert dans les établissements où le retour était prévu avant cette date. Les cégeps et universités peuvent rester ouverts pour les examens et stages. Les garderies demeurent également ouvertes.

À compter de 17h ce soir, les bars, casinos, cinémas, salles de spectacle, gyms et spas, à l’exception des soins personnels, doivent fermer leurs portes. Les heures d’ouverture pour les restaurants seront limitées de 5 h à 22 h et le télétravail est désormais obligatoire.

Les compétitions sportives professionnelles et amateurs seront disputées à huis clos et les activités parascolaires sont annulées.

La situation épidémiologique est «critique», a mentionné d’emblée le ministre de la Santé, Christian Dubé, en conférence de presse cet après-midi, précisant que la moitié de la capacité des lits réservés aux patients atteints de la COVID-19 dans les hôpitaux est déjà atteinte.

«On est 8 millions au Québec. Et on est à la guerre. C’est la guerre en ce moment contre le virus.» -Christian Dubé, ministre de la Santé

Le ministre Dubé a aussi laissé entendre que la permission de rassemblements de 10 personnes à Noël pourrait changer.

« On prend une journée à la fois. C’est tellement grave ce qui est en train d’arriver. Je pense qu'il faut faire une cassure aujourd'hui, il faut absolument que les gens comprennent qu'il faut baisser les contacts. Il y aura probablement d'autres mesures, mais on va écouter nos experts ce soir et on n'hésitera pas à revenir vous faire le point.» -Christian Dubé, ministre de la Santé

Christian Dubé demande aux Québécois de prendre leurs responsabilités et de réduire leurs contacts. De nouvelles projections des hospitalisations seront présentées ce soir au gouvernement Legault.

Quand passer un test rapide?

Les cliniques de dépistage du Québec ont atteint leur capacité maximale, avec plus de 45 000 tests par jour.

Pour éviter les longues files d'attente, le gouvernement demande aux gens asymptomatiques de ne pas se rendre dans ces centres.

«Les gens malheureusement veulent se servir des centres de dépistage pour s'assurer qu'il ne l'ont pas (le virus) pour pouvoir aller dans un rassemblement. On ne peut plus faire ça.» -Christian Dubé, ministre de la Santé

Par ailleurs, les pharmacies ont été prises d'assaut par de nombreux Québécois à la recherche de tests rapides de dépistage de la COVID-19, cet avant-midi.

Malheureusement, plusieurs personnes sont reparties bredouilles, faute de stock. Dans les pharmacies où il faut réserver avant de se déplacer, tous les rendez-vous ont été attribués quelques heures après l'ouverture des commerces.

Vous pourrez vous reprendre demain puisque les pharmacies reçoivent chacune une centaine de trousses de tests rapides par jour.