Ouverture des commerces ce dimanche

Les files d'attente devant l'épicerie ou encore la pharmacie seront sans doute moins longues vendredi et samedi, puisque les commerces seront ouverts dès ce dimanche.

Les files d'attente devant l'épicerie ou encore la pharmacie seront sans doute moins longues vendredi et samedi, puisque les commerces seront ouverts dès ce dimanche. 

La fin de la pause dominicale imposée par le gouvernement Legault pour permettre aux employés des services essentiels de se reposer est généralement bien accueillie par les commerçants qui ont vu leurs chiffres d'affaires fondre comme neige au soleil à cause de la pandémie. 

Cette réouverture se fera sur une base volontaire. Le choix des horaires aussi. Les commerçants doivent d'abord évaluer les coûts associés à la protection des employés et des clients. Pour plusieurs le calcul est assez simple à faire. 

"Mettez-vous à la place d'un commerçant qui n'a pas eu de revenus depuis deux mois, que les coûts de loyer sont encore à payer.  Cette journée d'extra permettra d'aller chercher un peu plus de revenus pour essayer d'amortir les coûts très élevés". - Stéphane Drouin, directeur général du Conseil québécois du commerce de détail 

Les clients au rendez-vous ? 

Les clients seront-ils au rendez-vous ? Sans doute, mais peut-être pas au même rythme qu'auparavant. 

Le Conseil québécois du commerce de détail constate que les commerces de l'extérieur du Grand Montréal qui ont eu le feu vert pour reprendre les opérations au début du mois de mai n'ont pas tous le même niveau achalandage. Pour certains, il est d'environ 30 à 50% d'avant la crise sanitaire. 

Il faut dire que l'expérience-client est totalement différente avec toutes ces flèches à suivre au sol et les réponses données à 2 mètres de distance par des employés masqués. 

Ça n'empêche pas les épiceries et quincailleries d'être très visitées. Si la tendance se maintient, ils seront parmi les commerces les plus profitables du trimestre. 

Pourquoi pas un "break" le dimanche ? 

Ce n'est pas tous les clients et propriétaires de commerces qui se réjouissent de la réouverture des commerces le dimanche. Plusieurs auraient aimé que la crise actuelle brise le moule, change le rythme de notre société. 

Une pétition en ligne a même a été lancée pour demander au gouvernement Legault de revoir sa décision. Plus de 17 000 personnes l'ont signé jusqu'à maintenant.

Le chiffre du jour  

Les ventes au détail au Canada ont chuté de 10% en mars pour atteindre 47,1 G$. Il s'agit de la plus forte baisse mensuelle jamais enregistrée selon Statistique Canada. Le recul pourrait être encore plus important en avril.

À suivre 

Les commerces des 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal, incluant Montréal, Laval et Longueuil rouvriront leurs portes ce lundi 25 mai, sous certaines conditions.