Québec débloque 90M$ pour lutter contre les armes à feu

genevieve guilbault

Le gouvernement Legault lance l'escouade mixte «Centaure» pour mettre fin aux fusillades et à la violence par armes à feu dans les grandes villes comme Montréal. 90M$ serviront notamment à l'embauche de 107 nouvelles ressources dont 87 policiers.

La ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault parle d'une force de frappe «sans précédent» pour lutter contre la multiplication des crimes violents avec la création de cette nouvelle escouade. Elle s'attaquera directement aux criminels en plus de perturber le trafic illégal des armes à feu. Pratiquement tous les corps policiers du Québec dont la GRC et les polices autochtones travailleront de concert pour contrer le fléau. Geneviève Guilbault s'est même adressée directement aux membres de gangs de rue qui terrorisent les citoyens en lançant cet avertissement:

«À vous tous qui possédez et utilisez des armes et qui ne devraient pas. Où que vous soyez, qui que vous soyez, vous allez trouver des policiers sur votre chemin.»

La majorité des 90M$ iront à la Sûreté du Québec. Le Service de police de Laval recevra 5M$ pour renforcer son escouade contre le crime organisé. La police de Longueil ne sera pas en reste avec 3M$ pour l'ajout de ressources au sein de sa Brigade d'intervention multidisciplinaire (BIM).

La nouvelle fait suite à la création de l'Équipe intégrée de lutte contre le trafic d'armes du SPVM (EILTA) le 4 août dernier pour 5M$. Dans un tweet, le Premier ministre François Legault a écrit que le Québec doit ''demeurer un endroit sécuritaire''.