Québec va lever la plupart des mesures sanitaires le 14 mars

bars

Le gouvernement Legault passe à la vitesse supérieure et présente un plan déconfinement qui s’étendra sur plusieurs semaines au Québec. 

Juste à temps pour le week-end du Super Bowl, il n'y aura plus de limite pour les rassemblements dans les maisons dès samedi, mais la Santé publique recommande tout de même un maximum de 10 personnes ou trois bulles familiales.

«L’équipe de la santé et l’équipe de la santé publique pensent que c’est un risque calculé de vous annoncer un plan de déconfinement», a lancé le premier ministre Legault d’entrée de jeu. 

Les règles concernant les restaurants seront aussi allégées alors qu’il sera possible de se réunir 10 personnes par table ou des personnes provenant de trois adresses différentes, toujours à compter de samedi.

Dès lundi, les matchs sportifs reprendront pour les jeunes et les adultes. Ces assouplissements s’ajoutent à l’ouverture des gyms et des spas, déjà prévue pour le jour de la Saint-Valentin. Les spectacles extérieurs pourront aussi accueillir un maximum de 5000 personnes.

«Il va falloir apprendre à vivre avec le virus. La COVID est là pour rester. Il n’est pas impossible qu’il y ait une 6e vague éventuellement [...] la meilleure façon de vivre avec la COVID, c’est d’aller chercher ses 3 doses», a tout de même averti le premier ministre Legault. 

Ce plan fait suite au déconfinement «mollo» présenté par le gouvernement à la fin du mois de janvier. Il était d’ailleurs possible d’appréhender ce changement de ton des autorités alors que les chansons Ça va bien ! de Kathleen et C’est le début d’un temps nouveau de Renée Claude ont été jouées avant le point de presse diffusé sur les réseaux sociaux. 

«Nous avons besoin plus que jamais que tous les Québécois travaillent ensemble, vaccinés ou non vaccinés, tous les Québécois doivent travailler à revenir ensemble à une vie plus normale et à gérer nous-même les risques», a avancé François Legault lors de la conférence de presse. 

Les dates importantes 

Dès le 21 février, les commerces pourront également rouvrir à 100 % de leur capacité.

Le 28 février, les bars et casinos pourront ouvrir à 50 % de leur capacité, mais la danse et le karaoké seront interdits.

Toujours le 28 février, le télétravail ne sera plus obligatoire, mais demeurera recommandé par les autorités de la santé publique. Les lieux de culte et salles de spectacles pourront ouvrir à 100 % de leur capacité, sauf le Centre Bell et le Centre Vidéotron.

Le 14 mars, la danse et le karaoké seront permis et les restaurants, bars, et les grandes salles comme le Centre Bell pourront ouvrir à 100 % de capacité.

Le port du masque et l’utilisation du passeport vaccinal demeureront en vigueur, mais ces mesures seront réévaluées au mois de mars. «Nous le recommandons toujours. Nous souhaitons qu’il soit en place au moins jusqu’au 14 mars», a expliqué le directeur national de santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau.

Ces annonces surviennent alors que plusieurs manifestations ont eu lieu au pays, notamment à Québec et Ottawa, où les manifestants réclamaient la fin des mesures sanitaires. «La manifestation [de Québec] n’a pas pesé dans la balance pour la présentation du plan de déconfinement. Ce qu’on voulait c’était d’avoir une certaine assurance de la santé et de la santé publique que le risque était calculé et minime. Maintenant s’ils veulent s’approprier ça et qu’ils ne reviennent pas dans 2 semaines, je ne m’opposerai pas à ça», a lancé M. Legault. 

(Noovo Info, avec des informations de la Presse canadienne)