SONDAGE: Les restaurants sont prêts à servir les clients

restaurant

Le temps presse pour 60% des restaurateurs québécois qui pourraient disparaître si le gouvernement Legault ne donne par le feu vert à la relance de l'industrie. Près de 3 établissements sur 4 sont prêts pour une réouverture les plus tôt possible, même à moitié vide.

C'est ce qui ressort d'un sondage de l'Association de la restauration du Québec auprès de ses 1 217 membres.  Plus de 60 % des propriétaires croient par contre que le modèle d'affaires ne sera pas rentable à moins de remplir de 60 à 75% des tables. En attendant, la moitié des restaurateurs ont fait preuve de créativité en offrant un service de livraison ou de mets à emporter à leurs clients.

Dans la majorité des cas, les pertes de revenu atteignent plus de 80% en avril par rapport à l'an passé. 


L'INCERTITUDE ET L'AIDE D'OTTAWA

Comme les services de soin personnels, les dentistes et les bars, les restaurateurs n'ont toujours aucun échéancier clair sur une réouverture possible depuis le début du confinement. Pratiquement 7 propriétaires sur 10 craignent d'être incapables de payer le loyer du mois prochain. Même en reprenant le service avec une distanciation sociale, 29% se demandent s'ils tiendront le coup pendant plus d'un an. 

Les propriétaires sont également à la merci de l'Aide d'urgence d'Ottawa et de ses 2 000$ par mois. 63% craignent un refus de travail de leurs employés qui travaillent souvent à temps partiel.