Ticketmaster doit payer 4,5 millions $ pour des prix trompeurs

Ticket - Istock GlaserStudios

Ticketmaster est condamnée à payer 4,5 millions de dollars pour des publicités trompeuses.

Une enquête du Bureau de la concurrence démontre que les prix affichés lors de la vente d'un billet de spectacle en ligne étaient souvent inférieurs à ce que l'acheteur devait réellement payé. L'ajout de frais obligatoires plus tard dans le processus d’achat est responsable de cette différence de prix. Les indications données au sujet des prix étaient trompeuses selon le Bureau, même si le montant des frais était divulgué avant que la transaction ne soit conclue par le consommateur. 

Les frais additionnels entraînaient régulièrement une hausse de plus de 20 %, et dans certains cas, de plus de 65 %, du prix annoncé, indique le Bureau de la concurrence du Canada par voie de communiqué.

L’enquête du Bureau a révélé que Ticketmaster aurait donné des indications commerciales trompeuses aux Canadiens sur plusieurs de ses sites Web, notamment ticketmaster.ca, ticketsnow.com et ticketweb.ca, de même que sur ses applications mobiles.

« Les Canadiens sont en droit de s’attendre à ce que le prix annoncé soit celui qu’ils payeront véritablement pour acheter des billets en ligne. Le Bureau restera vigilant et ne tolérera pas les indications trompeuses. Le Bureau s’attend à ce que tous les vendeurs de billets revoient leurs pratiques commerciales au vu de la situation et en sachant que le Bureau continuera d’examiner les enjeux similaires sur le marché et prendra des mesures au besoin.» -Matthew Boswell, Commissaire de la concurrence

Ticketmaster devra aussi rembourser 500 000 $ pour les frais encourus par le Bureau de la concurrence au cours de son enquête. L'entreprise a déjà apporté un certain nombre de changements à ses sites Web et à ses applications mobiles à l’échelle du Canada.