Un homme de 70 ans sauvé par un défibrillateur dans le métro

Défibrillateur (iStock.com MasterShot)

Un homme de 70 ans a eu la vie sauve grâce à un des défibrillateurs installés dans les stations de métro, et aussi grâce à la vivacité d'esprit du chef d'opérations à la STM, James Charles, qui a su bien l'utiliser. 

L'usager a eu un malaise cardiaque vers 15h30 le 25 mai sur le trottoir près d'un édicule de la station Côte-Vertu. C'est un passant qui a alerté le personnel de la Société de transport de Montréal (STM). M. Charles a eu le réflexe d'aller à la loge des agents de la station pour saisir le défibrillateur externe automatisé (DEA).

La combinaison des manoeuvres de réanimation et de la décharge électrique du DEA ont permis de redonner un pouls à la victime.

Depuis ce printemps, l'ensemble des 68 stations de métro de Montréal sont dotées de défibrillateurs. On en trouve également dans les véhicules de sûreté et de contrôle ainsi que de ceux des chefs d'intervention. 

Certaines données démontrent que le taux de mortalité augmente de 7% à 10% pour chaque minute d'attente.

La STM est mieux équipée que les policiers de Montréal, pourtant souvent les premiers intervenants lors de situations d'urgence.