Des policiers du SPVM se sont fait tirer dessus par une mitraillette


Un homme de 48 ans a été arrêté après que des coups de feu aient été tirés sur des agents de la police de Montréal (SPVM) qui intervenaient. (Angela MacKenzie | CTV News)

Un homme a été arrêté dimanche, après que des coups de feu aient été tirés en direction de deux agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) qui répondaient à un appel de détresse.

Selon Véronique Dubuc, porte-parole du SPVM, un appel au 911 vers 6h40 a signalé une personne en crise dans une résidence de la rue Saint-Zotique, près de la 25e avenue.

À lire également :

Lorsque les agents sont arrivés, une femme de 71 ans se trouvait à l'intérieur de la maison avec un homme de 48 ans, connu par les policiers.

Des coups de feu ont été tirés, et la police a avancé.

Le chef du SPVM, Fady Dagher, a parlé de la fusillade à l'émission Tout le Monde en Parle présentée sur les ondes de Radio-Canada, et a expliqué que la situation aurait pu être bien pire pour les agents.

«Les deux jeunes agents se sont fait tirer dessus avec une mitrailleuse», a-t-il précisé. «Cela vous donne donc une idée de la façon dont la société est devenue malade».

Les officiers n'ont pas été blessés. «Les agents ont pu procéder immédiatement à l'arrestation du suspect», a déclaré la porte-parole du SPVM.

L'homme a été transporté dans un centre de détention où les enquêteurs le rencontreront.

«Le suspect a des antécédents judiciaires pour diverses infractions», a précisé Mme Dubuc.

Un périmètre de sécurité a été établi et des enquêteurs de l'unité des crimes majeurs ont été appelés sur les lieux pour faire la lumière sur les évènements. 

Ce texte est une traduction de CTV News