Un moniteur de camp d'été arrêté pour infractions sexuelles

Un moniteur d'un camp d'été des Laurentides, Faviann Enrique Di Tullio est accusé d'avoir agressé sexuellement au moins deux adolescentes.

Un moniteur d'un camp d'été des Laurentides est accusé d'avoir agressé sexuellement au moins deux adolescentes âgées entre 12 et 15 ans selon le Journal de Montréal. 

Les crimes reprochés à Faviann Enrique Di Tullio se seraient déroulés entre 2008 et 2012 à Deux-Montagnes, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Morin-Heigths, Sainte-Anne-de-Beaupré et Boisbriand. 

Di Tullio a été arrêté mercredi et accusé le même jour de leurre, contacts sexuels, exploitation sexuelle, agression sexuelle, incitation à des contacts sexuels et actions indécentes.

L'homme de 34 ans aurait contacté ses présumées jeunes victimes via les réseaux sociaux après leur séjour. La Sûreté du Québec pense que l'ex-moniteur aurait fait d'autres victimes. 

Toute information au sujet de cet accusé ou de ses agissements peut être transmise de façon confidentielle à la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.