Une chauffeuse d'autobus est battue par un antimasque

Gyrophares

Un antimasque de 38 ans de Sainte-Thérèse sur la Rive-Nord a comparu cet après-midi à Laval pour une violente agression sur une chauffeuse d'autobus de Sainte-Anne-des-Plaines. Il lui a donné un coup de poing en plein visage après s'être fait rappeler que le port du masque était obligatoire, vers 17h50, samedi. 

Patrick Desbiens fait face à des accusations de voies de fait avec lésion et de méfaits.

L'attaque a été tellement violente que la victime de 55 ans a de St-Colomban a subi une fracture de la mâchoire. 

La chauffeuse a d'abord demandé au suspect de porter son masque avant d'entrer à bord de l'autobus #23 à la gare de Sainte-Thérèse. Il a obtempéré en mettant un bandana qu'il a ensuite enlevé une fois à l'intérieur. 

La victime lui a servi un deuxième avertissement comme quoi le masque était obligatoire en tout temps à l'intérieur de l'autobus. En quittant le véhicule, le suspect aurait ouvert la barrière de plexiglas pour ensuite agresser la conductrice. 

Il a été arrêté mercredi par la police de Terrebonne qui confirme que l'agression est en lien avec le port du masque. L'homme devrait être accusé de voies de fait avec lésions au palais de justice de Laval plus tard aujourd'hui.