Veste pare-balles et sécurité accrue pour Justin Trudeau

Justin Trudeau s'est présenté dans un rassemblement, samedi soir à Mississauga, vêtu d'un gilet pare-balles et sous haute surveillance.

Justin Trudeau s'est présenté dans un rassemblement, samedi soir à Mississauga, vêtu d'un gilet pare-balles et sous haute surveillance.

Le chef libéral aurait été la cible d'une menace, selon plusieurs médias. Il a amorcé son discours avec 90 minutes de retard. Plusieurs agents de la Gendarmerie royale canadienne (GRC) en uniforme et portant des sacs à dos étaient visibles. 

Contrairement à ce qui était prévu, Sophie Grégoire, la femme de Justin Trudeau, ne l'a pas accompagné dans cet événement auquel participaient environ 2000 personnes. La soirée s'est déroulée sans qu'aucun incident ne soit signalé.

Le Parti libéral n'a fait aucun commentaire à ce sujet samedi soir.

Cette situation particulière a fait réagir le leader du Parti conservateur Andrew Sheer:

Le chef néodémocrate, Jagmeet Singh, abonde dans le même sens: