La Davie obtient le contrat pour un brise-glace

Garde Côtière Canadienne, Lévis, chantier maritime Davie, brise-glace, Davie, emplois, mise à pied

L'un des deux plus gros brise-glaces polaires de l'histoire du Canada sera construit au chantier maritime Davie de Lévis.

La volonté du fédéral reste toutefois à être confirmée à l'encre noire sur un contrat. La Davie doit avant tout compléter le processus pour être intégrée à la Stratégie nationale de construction navale (SNCN) à laquelle elle s'est préqualifiée.

Le temps presse pour le chantier puisque son carnet de commandes sera vide d'ici à cet automne. 

La construction de ces navires devrait assurer 300 emplois par navire et 2 500 emplois dans l'ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Le contrat pourrait dépasser les 2 milliards de dollars par navire. 

Le savoir-faire et l’expertise des travailleurs des chantiers maritimes dans la région de Québec n’est plus à démontrer. En planifiant la commande d’un brise-glace polaire, on confirme notre confiance en eux et soutient des centaines d’emplois sur le chantier et dans toute la chaîne d’approvisionnement dans nos régions.

- Pablo Rodriguez, lieutenant du Québec et leader du gouvernement à la Chambre des communes

Le chantier naval de Seaspan, à Vancouver, en Colombie-Britannique, sera responsable de la fabrication du second brise-glace.

Les immenses navires de 150 mètres de longueur devront être prêts en 2030 pour venir en relève NGCC Louis S. St-Laurent qui sera mis hors service dans 9 ans.