Les hôtels se sentent oubliés par les gouvernements

covid-19, coronavirus, frontenac, québec

L'industrie hôtelière revendique plus de considérations dans les programmes d'aide pour compenser les effets de la pandémie.

À Québec, une trentaine d'établissements sont fermés depuis la seconde vague de contamination et la prolongation de la zone rouge en forcera d'autres à les imiter.

Les propriétaires demandent aux villes de renoncer aux taxes municipales pour leur donner un répit. Pour l'instant, Québec et Lévis ont seulement exprimé un intérêt pour repousser les paiements. 

Dans la région de Québec, l'industrie hôtelière génère plus de 6350 emplois à temps plein chaque année. Elle rapporte près de 50 millions de dollars en taxes municipales.

L'opposition à l'hôtel de ville de Québec a d'ailleurs interpellé le maire Régis Labeaume mardi pour qu'il plaide en faveur des hôteliers auprès des deux autres paliers de gouvernement.

Le chef de Québec 21 Jean-François Gosselin déplore qu'ils font partie de la catégorie des acteurs économiques qui malgré plusieurs programmes d'aide « tombent entre deux chaises ».