MOTONEIGE: Déjà 17 décès un peu partout au Québec cette année

Motoneige -Istock Turker Minaz

Alors que l'hiver est loin d'être terminé, la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec déplore déjà un lourd bilan de 17 décès en motoneige cette année. Trois personnes ont perdu la vie en fin de semaine seulement, dans Chaudière-Appalaches, Lanaudière et en Outaouais.

 

Un homme de 44 ans a fait une sortie de piste fatale pour aller percuter un arbre, samedi matin, en Chaudière-Appalaches. Il aurait passé tout droit dans une courbe et aurait été éjecté de son engin.

En soirée, dans Lanaudière, un touriste français de 58 ans a perdu le contrôle sur un sentier fédéré pour percuter violemment un arbre entre le lac du Repos et Manawan. Son décès a été constaté à l'hôpital.

Enfin, hier soir peu avant minuit, un motoneigiste de 44 ans a perdu la vie à Val-des-Monts, en Outaouais. Le drame s'est produit vers 23h30, alors que l'homme circulait sur une voie publique du secteur Saint-Pierre. Les causes et les circonstances de l'accident demeurent nébuleuses.

La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec rappelle de toujours circuler à l'intérieur des sentiers, de respecter les limites de vitesse suggérées et de faire attention aux cours d'eau. La directrice des opérations, Marilou Perreault, suggère aussi de s'écouter soi-même quand on est au volant d'une motoneige.

« Des fois, on peut être fatigué, des fois les gens vont circuler en soirée, la visibilité est réduite, les conditions, des fois, il peut y avoir des bourrasques de vent. Il faut vraiment s'assurer de la même façon qu'on le fait lorsqu'on est en voiture, on va ralentir et tout ça. »

- Marilou Perreault

La Fédération compte plus d'adeptes que l'an dernier, avec des bilans de décès plutôt stables, parfois même à la baisse. Quelque 1 200 patrouilleurs bénévoles sillonnent les sentiers tout l'hiver pour en assurer la sécurité, et Marilou Perreault espère que leur présence et les nombreux messages de prévention porteront fruit. De nombreux accidents mortels se produisent à l'extérieur des sentiers balisés.

La tragédie du Lac-Saint-Jean le mois dernier a grandement alourdi le bilan, coûtant la vie à 5 touristes français et à leur guide.

Avant de partir en excursion en motoneige, prévoyez votre itinéraire, consultez la carte des sentiers et avertissez vos proches du trajet prévu et de vos heures d'arrivées.