130 pompiers déployés pour deux incendies à Québec

Incendie, feu de broussailles, SOPFEU, flammes, feu, pompiers

Le feu a réveillé les occupants d'un immeuble de 24 logements tôt ce matin dans le secteur de Loretteville à Québec. Une cinquantaine de pompiers ont été appelés à intervenir vers 3h40 alors que de la fumée s'échappait du 44 rue Paquet.

Les flammes seraient apparues à l'intérieur du mur d'un logement au sous-sol avant de se propager jusqu'au 3e étage.

Tout le monde a été en mesure d'évacuer en sécurité et une seule personne a été incommodée par la fumée. Elle a refusé d'être transportée à l'hôpital par la suite.

Les sapeurs ont mis environ 90 minutes pour maîtriser les flammes et écarter les risques d'aggravation.

Le SPVQ et le Commissariat aux incendies sont maintenant chargés de faire la lumière sur l'origine du feu puisque l'investigateur « a des motifs raisonnables de croire qu'il y a une intervention humaine » à l'origine du brasier.

50 maisons évacuées à Val-Bélair

Un citoyen qui faisait cramer des débris est à l'origine d'un feu de broussailles qui s'est rapidement propagé hier après-midi dans le secteur de Val-Bélair.

Le panache de fumée était visible dans un rayon de plusieurs kilomètres et provenait d'un site à proximité des rues de l'Esplanade et d'Édimbourg où une cinquantaine de résidences ont été évacuées à titre préventif.

Le feu s'est propagé le long de la route de l'Aéroport et a nécessité une 4e alarme afin de freiner sa route.

L'équipe de 80 pompiers est parvenue à le maîtriser vers 20h50. Les derniers camions ont quitté les lieux vers 23h00.

L'indice de feu est extrême pour le secteur de la Capitale-Nationale et la SOPFEU interdit les feux à ciel ouvert dans la forêt et à proximité.

Ceux qui contreviennent à l'interdiction s'exposent à une amende qui varie entre 500$ et 50 000$ en vertu de la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier.