18 mois réclamés pour le crime de l'ancien adjudant Gagnon

Palais de justice de Québec

Les représentations sur sentence de l'ancien adjudant André Gagnon avaient lieu hier, au palais de justice de Québec.

La Couronne réclame une peine de 12 à 18 mois pour celui qui a été reconnu coupable d'agression sexuelle à l'endroit de la caporale Stéphanie Raymond en 2011, lors d'un party de Noël.

De son côté, la défense croit qu'une peine suspendue serait suffisante.

La décision de la juge est attendue en novembre prochain.