55% moins de maisons vendues en avril à Québec

maisons à vendre

C'est un total de 403 ventes immobilières qui ont été enregistrées le mois dernier dans la région métropolitaine de recensement de Québec, ce qui représente 55% moins de transactions qu'au même moment en 2019.

Les impacts de la COVID-19 sur le marché résidentiel sont indéniables depuis la mise sur pause de nombreux secteurs de l'économie, dont celui des professionnels immobiliers.

La Rive-Sud de Québec fait partie des régions les moins touchées par la baisse des ventes immobilières dans la province. On compte une réduction de 42% des transactions. C'est l'Agglomération de Québec qui se trouve à être la plus affectée dans la RMR, remarquant une baisse de 59% de ses ventes.

" Même si cette baisse record des nouvelles inscriptions se traduit par une diminution importante des inscriptions en vigueur, les conditions de marché ont cessé de se resserrer. Le marché demeure en faveur des acheteurs. Ceci explique la légère diminution des prix dans ce contexte d'incertitude. "
Julie Saucier, présidente et chef de la direction de l'APCIQ.

Les statistiques, recueillies par l'Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec, font état d'un délai de vente plus intéressant pour les copropriétés. Les données démontrent qu'elles prennent en moyenne 29 jours de moins à se vendre qu'au même moment l'an dernier.

vente, maison, avril, 2020

APCIQ

Le prix médian des maisons unifamiliales atteint maintenant les 260 000 dollars à Québec.