60 jours sans salaire pour Émile Loranger

Émile Loranger

Le maire de L'Ancienne-Lorette, Émile Loranger, sera privé de 60 jours de salaire.

La suspension sans solde imposée hier par la Commission municipale du Québec pour des manquements à la Loi sur l'éthique et la déontologie commencera officiellement le 24 octobre.

Le politicien qui a l'habitude de quitter en Floride pendant l'hiver promet de ne pas profiter de sa punition pour s'envoler vers le sud des États-Unis.

Il n'écarte toutefois pas une autre destination à l'arrivée du temps froid.

Rapelons qu'Émile Loranger s'est retrouvé dans l'eau chaude pour avoir bloqué une résolution concernant une enquête sur son comportement par rapport à un dossier d'harcèlement psychologique au travail.

L'entente à l'amiable avec son ancienne cheffe de cabinet a coûté 330 000 dollars aux contribuables lorettains.

La CMQ a également obligé le maire qui règne depuis 2005 sur la municipalité à présenter des excuses publiques lors du plus récent conseil municipal.