Accident grave à la Boucherie Huot: rapport de la CNESST

boucherie huot

La CNESST a rendu public aujourd'hui son rapport sur un accident qui a fait un blessé grave à la Boucherie Huot de Lévis, en novembre 2016.

L'aide-boucher Olivier Bouchard s'était retrouvé coincé dans un hachoir à viande industriel alors qu'il tentait d'en décoller des résidus, quelques instants après le démarrage de l'appareil. Le travailleur a notamment subi un traumatisme crânien sévère et des blessures au haut du corps. Il est aujourd'hui inapte au travail.

L'enquête a notamment permis de démontrer que le système de verrouillage du couvercle protecteur avait été contourné pour permettre un fonctionnement ininterrompu.

La méthode de travail, la gestion déficiente entourant l'entretien du hachoir et le manque de formation et de supervision du jeune employé sont également pointés du doigt pour expliquer l'accident..

Les correctifs imposés par la CNESST depuis l'événement ont été apportés par l'employeur et afin d'éviter que d'autres accidents du genre ne se produisent, le rapport d'enquête sera transmis à l'Association des Bouchers du Québec et à celle des détaillants en alimentation, de même qu'aux établissements de formation en boucherie.

L'EMPLOYEUR RECONNU COUPABLE

Le dépôt de ce rapport survient au lendemain de la reconnaissance de culpabilité des co-propriétaires de la Boucherie Huot de St-Nicolas, pour négligence criminelle causant des lésions. 

Bernard et Carl Huot étaient accusés d'avoir négligé la réparation d'un appareil dont le dispositif de sécurité était défectueux. 

Les conséquences de cette négligence avaient été très graves pour Olivier Bouchard, un employé alors âgé de 18 ans. 

Les propriétaires fautifs reviendront devant le juge en février prochain pour la détermination de leur peine. 

Avec la collaboration de Simon Bourassa, journaliste Bell Média.