Appels frauduleux rapportés en Chaudière-Appalaches

Les autorités mettent en garde contre une nouvelle arnaque téléphonique. Le fraudeur utilise une application qui fait apparaitre le numéro de téléphone d'un corps policier ou d'un organisme gouvernemental sur l'afficheur du téléphone de la personne appelée. Il prétend ensuite que la victime potentielle est sous enquête et lui demande de valider son identité et son numéro d'assurance sociale. Si la personne refuse de collaborer, il la menace en lui disant qu'elle sera arrêtée.

Le CISSS de Chaudière-Appalaches met en garde la population contre des appels frauduleux, rapportés dans les dernières semaines.

Des citoyens affirment avoir été contactés par des individus s'identifiant faussement comme des représentants de la Santé publique, à partir d'un numéro affiché "Recherche Lévis".

Ces individus laisseraient alors entendre aux citoyens qu'ils ont obtenu un résultat positif à la COVID-19, même en l'absence de test.

La Direction régionale de Santé publique recommande de ne pas répondre lorsqu'un appel affiche "Recherche Lévis", mais de prendre en note la date et l'heure de l'appel.

Dans le cas où le citoyen aurait répondu par mégarde, on précise de ne rien divulguer et de simplement raccrocher.