Attaque au sabre à Québec, un survivant souhaite rencontrer le présumé meurtrier

Rémy Bélanger, attaque Halloween, Vieux-Québec, tuerie

L'un des survivants de l'attaque au sabre dans le Vieux-Québec a raconté depuis son lit d'hôpital son horrifiante rencontre avec le présumé tueur le soir de l'Halloween.

Rémy Bélanger se baladait à proximité du Château Frontenac vers 22h20 lorsqu'il a croisé le suspect costumé qu'il croyait être  « un gars chaud que l'on rencontre dans la rue et qui va te faire une blague de mauvais goût ».

Le violoncelliste aura finalement reçu près d'une dizaine de coups d'épée qui lui ont infligé des fractures à la tête et aux homoplates de même que plusieurs doigts sectionnés. Il raconte notamment dans le détails comment il a recueilli son index qui reposait sur le sol près de la fontaine de la Place d'Armes. Un séjour à l'hôpital Sacré-Coeur de Montréal aura permis de sauver le doigt du musicien.

Dans son témoignage de 45 minutes, Rémy Bélanger n'hésite pas à pardonner au meurtrier pour qui il n'a aucun désir de vengeance. Il refuse de croire que quelqu'un de sain d'esprit ait pu commettre ces attrocités.

Il souhaite avant tout qu'il obtienne de l'aide en santé mentale plutôt que des années de prison. L'artiste de 37 ans fait aussi part de son désir de la rencontrer éventuellement.

 

Rappelons que l'attaque a fait deux morts et cinq blessés, tous des passants qui semblent avoir été choisis au hasard par l'assaillant.