Début des grèves tournantes des garderies en milieu familial

Valérie Grenon, présidente FIPEQ

Les garderies en milieu familial affiliées à la CSQ amorcent aujourd'hui leurs grèves rotatives dans les régions de Québec et Chaudière-Appalaches. Une manifestation a eu lieu vers 11h au parc de l'Amérique française, avant de se déplacer devant l'Assemblée nationale.

Treize journées de débrayage sont ainsi prévues d'ici le 18 septembre.

Une rencontre avec le gouvernement est toutefois attendue d'ici la fin de la semaine et la confirmation d'une date permettrait la suspension de la mobilisation.

Sans contrat de travail depuis mars 2019, les 10 000 responsables réclament un salaire de 16,75$ l'heure, plutôt que les 12,83$ offerts par le gouvernement au printemps dernier.

Pour la présidente de la Fédération des intervenantes en petite enfance, il en va de la reconnaissance du travail effectué par ses membres.

À l'entendre parler actuellement, ce n'est pas grave si des services de garde ferment. Comme ministre de la Famille, il devrait valoriser son réseau, mais il ne le fait pas. Valérie Grenon, présidente de la FIPEQ-CSQ.

Les responsables de garderies en milieu familial ne sont pas rémunérées en fonction d'un salaire à l'heure à proprement dit. Le gouvernement leur verse une subvention tenant compte de leurs dépenses et du fait qu'elles travaillent à leur domicile.

Si les pourparlers achoppent, le groupe promet de déclencher une grève illimitée dès le 21 septembre.

Calendrier des grèves tournantes par région

  • Laval et Lanaudière - 2 septembre
  • Bas-Saint-Laurent-Gaspésie - 3 septembre 
  • Suroît - 4 septembre
  • Centre-du-Québec - 8 septembre
  • Outaouais - 9 septembre
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean - 10 septembre
  • Montréal - 11 septembre
  • Abitibi-Témiscamingue - 14 septembre
  • Côte-Nord - 15 septembre
  • Estrie - 16 septembre
  • Mauricie - 17 septembre
  • Montérégie et Laurentides - 18 septembre