Des appels d'offres pour le tramway sont boudés

tramway, Pie XII

La Ville de Québec a de la difficulté à trouver preneur pour ses contrats associés à son Réseau structurant de transport en commun,

Un troisième appel d'offres vient d'être annulé, faute de soumissionnaires.

Cette fois, on était à la recherche d'un vérificateur pour superviser le processus menant au choix du consortium qui va réaliser le volet tramway.

Rappelons que la ville s'est aussi retrouvée les mains vides après deux autres appels d'offres ratés l'automne dernier.

L'opposition interprète l'hésitation des soumissionnaires comme étant de l'inquiétude face à un projet qui va trop vite et qui est mal ficelé.

On constate que l’attribution des contrats est difficile depuis le lancement du projet de tramway. Régis Labeaume doit nous expliquer ce qui incite les entrepreneurs à être aussi peu nombreux à soumissionner dans ce projet majeur. Est-ce que le maire de Québec veut aller trop vite pour la machine.

- Jean-François Gosselin, chef de Québec 21

Les deux autres appels d'offres concernaient les conseils financiers et la gestion de risques ainsi que l'accompagnement stratégique pour le développement de différents sites associés au projet.

L'administration Labeaume a expliqué avoir revu sa stratégie pour permettre plus de flexibilité aux soumissionnaires.