Fini l'alcool après 20h dans les parcs de Québec

Pique-Nique Alcool Unsplash

Les débordements des derniers jours forcent la Ville de Québec à réduire les heures de consommation d'alcool dans les 41 parcs où c'est permis de le faire avec un repas.

Vers 21h vendredi, les policiers ont dû évacuer les centaines de personnes réunies au Parc Victoria, où la fête a dégénéré et deux personnes ont été blessées.

Jusqu'à nouvel ordre, la consommation d'alcool avec repas ne sera donc permise que jusqu'à 20h plutôt que 23h, la semaine et les fins de semaine, confirme le maire Régis Labeaume.

"Ce n'est pas le régime sec, on veut que tout le monde puisse continuer à bénéficier de la mesure qu'on a appliqué l'an passé et qui a très bien fonctionné, en passant. Bon, évidemment l'an passé, on n'était pas après une année de pandémie. On comprend les jeunes, on comprend tout ça, mais ils doivent comprendre que, comment dire, ta liberté peut pas commencer quand celle de l'autre se termine." -Régis Labeaume, maire de Québec.

Après 20h, une personne surprise à consommer de l'alcool pourrait recevoir une contravention.

DE LA PIZZA DANS LES POCHES 

La police de Québec a pu constater la créativité de certains citoyens souhaitant contourner les règles et continuer de consommer de l'alcool dans les parcs.

Le directeur du SPVQ, André Turcotte, évoque que des gens ont sorti de la nourriture de leurs poches au moment d'être interceptés par les patrouilleurs.

"On avait des gens qui avaient des croûtes de pizza dans leurs poches, sortaient ça lors de l'intervention des policers. On en avait d'autres qui gardaient deux-trois hotdogs dans le fond d'une poêle en disant c'est notre repas. Et à partir d'une certaine heure, nos policiers constataient un changement de clientèle et les gens arrivaient non pas pour prendre un repas accompagné d'une boisson, mais plus pour consommer de la boisson." - André Turcotte, directeur du Service de police de la Ville de Québec.

Au cours de la fin de semaine, deux arrestations ont été effectuées, l'une pour méfait sur une autopatrouille et l'autre pour une infraction au réglement municipal.

Environ 10 constats d'infraction ont aussi été émis.