Grève Olymel: le ministre Boulet convoque les deux parties à une rencontre ultime

Olymel

Le ministre de l'emploi Jean Boulet convoque la direction et le syndicat d'Olymel à une rencontre à son bureau de Québec, demain matin.

L'employeur a lancé un ultimatum hier aux employés de l'usine de Vallée-Jonction, menaçant de couper 500 postes en l'absence d'une entente d'ici dimanche prochain.

Le quart de travail de soir serait touché. 

M.Boulet qualifie la situation de critique pour les éleveurs de porcs, ajoutant qu'un nouvel épisode de gaspillage alimentaire était hors de question. 
 

 

Les employés syndiqués ont entamé une grève générale illimitée le 28 avril et ont rejeté à 57% la semaine dernière l'entente de principe intervenue quelques jours plus tôt.

Les salaires et l'horaire du quart de soir sont parmi les principaux points en litige.