Il poursuit son (ancien) ami pour un spa bouillant

AM800-News-Thermometre-Sunny-Stock

Un Trifluvien poursuit un de ses amis pour une histoire de spa un peu trop chaud à Beaumont, près de Lévis.

Le Soleil raconte que le plaignant exige un dédommagement de 240 000 dollars après s'être ébouillanté en au moment d'aller se détendre dans le bain à remous un soir d'avril 2018.

Le mécanicien a été le premier à plonger dans le spa qui lui a brûlé une partie de la jambe au deuxième et troisième degré. Il a reçu le diagnostic le lendemain au Centre hospitalier de Trois-Rivières alors que plusieurs cloches d'eau s'étaient formées sur sa peau.

Sa blessure l'a empêché de travailler pendant 20 semaines sans compter les cicatrices et la décoloration de sa peau.

Le plaignant affirme aussi devoir composer avec une phobie de l'eau chaude depuis l'incident.