Indemnisations trop compliquées pour les chantiers à Québec?

Chantier ISTOCK absolut_100

Le programme d'indemnisations des pertes en raison d'un chantier majeur concocté par la Ville de Québec ne vaut pas grand-chose selon les commerçants de la route de l'Église.

Des entrepreneurs qui ont participé à la rencontre d'information hier soir ont l'impression que les critères ont été choisis pour les décourager à réclamer selon ce qui a été déclaré à Radio-Canada.

D'autres jugent que le maximum de 30 000 dollars est insuffisant pour compenser les conséquences des travaux qui empoisonnent leur été 2019.

La ville exige les résultats financiers approuvés par un comptable agréé et la perte de bénéfice brut doit dépasser 15 %.

Le programme est largement inspiré de celui qui est offert à Montréal.

Les entreprises qui se trouvent à 200 mètres ou moins du chantier du tramway pourront aussi en bénéficier. La ville estime qu'il en coûtera en moyenne 5 millions par année pendant la construction du mégaprojet.