Interventions du SPVQ : une troisième vidéo s'ajoute à l'enquête

Photo poste de police Qc

Le Service de police de la Ville de Québec enquête sur une troisième vidéo d'une intervention brutale d'un de ses policiers.  

Dans la vidéo, un policier menace une personne de la "gazer" avant de s'en prendre violemment à elle. 

Cette intervention n'est toutefois pas survenue le même soir que les arrestations de Pacifique Niyokwizera sur la Grande-Allée et d'un autre homme au Portofino à Sainte-Foy. Des feuilles dans les arbres montrent qu'elle aurait pu se dérouler il y a déjà quelques semaines. 

La police confirme que le policier sur la vidéo fait partie des cinq policiers qui ont été suspendus mardi par le SPVQ.

La maire fait confiance à son corps policier

Le maire de Québec réitère sa confiance envers la direction de son Service de police.

Bruno Marchand se dit rassuré par les deux enquêtes qui ont été ouvertes pour faire la lumière sur deux interventions policières brutales survenues dans la même soirée. Il ajoute être satisfait de la suspension de cinq policiers en lien avec cette affaire. 

Il assure qu’aucune pression politique n’a joué un rôle dans cette décision du SPVQ. Bruno Marchand souhaite que la police concerne toute son autonomie.

Marche pour Pacifique Niyokwizera

Par ailleurs, une vague de solidarité envers Pacifique Niyokwizera, le jeune homme noir victime d'une brutale intervention policière, déferle à Québec. 

Une marche pour dénoncer la brutalité et le profilage racial dont a fait preuve la police de Québec aura lieu samedi entre l'Assemblée nationale et l'hôtel de ville. 

Une campagne de sociofinancement a également été lancée sur le web. Près de 25 000$ a été amassé jusqu'à présent.