L'Aéroport de Québec se moque de la ville

Aéroport de Québec

La partie de bras de fer se poursuit entre la ville et l'Aéroport de Québec.

Deux nouveaux membres sont imposés par la direction pour combler les sièges du conseil d'administration pourtant réservés aux représentants de la ville.

L'aéroport a choisi Jean-Yves Germain, cofondateur du Groupe Germain Hôtels, ainsi qu'André Boulanger qui présidait autrefois Hydro-Québec distribution, ignorant ainsi les propositions de l'administration Labeaume.

La ville refuse depuis des mois de soumettre trois candidatures par poste vacant tel que le prévoient les règlements.

L'Aéroport de Québec a un nouveau patron depuis le mois d'avril. Stéphane Poirier a d'ailleurs rencontré le maire Labeaume une seule fois depuis son arrivée.

La fin du règne de son prédécesseur a été marquée par l'envoi de 17 mises en demeure pour empêcher la publication d'un rapport sur l'accessibilité aérienne.

Le comité chargé de sa rédaction s'interrogeait notamment sur le prix élevé des billets d'avion et l'offre de destination plutôt limitée.

Le maire Labeaume tient mordicus à la nomination de Denis Leclerc (Biscuits Leclerc) et de Claude Choquette (Groupe Le Massif).