L'éducatrice de la Beauce accusée d'avoir brutalisé un bambin a été déclaré coupable

Élizabeth Pelletier-Boissonneault

L'éducatrice accusée d'avoir malmené un enfant a été déclaré coupable jeudi matin de voies fait causant des lésions au terme de trois semaines de procès.

Élizabeth Pelletier-Boissonneault, 24 ans, a commis les gestes reprochés en 2016 sur un bambin de 10 mois dont elle avait la garde dans sa garderie en milieu familial située à Sainte-Marie.

Les membres du jury ont cependant déterminé qu'elle n'avait pas mis la vie du bébé en danger.

Une enquête avait été ouverte alors qu'un hématome au cerveau avait été trouvé chez l'enfant, lui causant ainsi des vomissements, de la fièvre et une déshydratation. Le bambin avait été hospitalisé à deux reprises pour ces symptômes qui ont débuté peu de temps après son arrivée chez Élizabeth Pelletier-Boissonneault.

L'histoire révèle que les parents connaissaient l'éducatrice et que c'est pour cette raison qu'ils avaient décidé de placer leur enfant dans cette garderie.

Pelletier avait été arrêté puis accusé en 2016, mais elle avait retrouvé sa liberté sous de sévères conditions.