L'élargissement d'Hochelaga assumé à 100% par la ville

Rémy Normand

La Ville de Québec paiera entièrement de sa poche les 62 millions de dollars nécessaires pour l'élargissement de 4 à 6 voies du boulevard Hochelaga.

Le chantier qui permettra d'atténuer les effets de la construction du tramway sur Laurier ne fait toutefois pas partie du budget de 3,3 milliards de dollars consacrés au projet de réseau structurant de transport en commun.

Le responsable des transports Rémy Normand assure que l'élargissement sur une portion de 1,9 kilomètres entre l'autoroute Robert-Bourassa et l'avenue de Rochebelle était dans les cartons, tramway ou pas. Les travaux auraient été réalisés au plus tard en 2024-2025 affirme l'administration.

Jusqu'à 10 400 véhicules transitent par le secteur des boulevards Laurier et Hochelaga aux heures de pointes face aux centres commerciaux de Sainte-Foy.

Celui qui occupe aussi la chaise de vice-président au comité exécutif prévient que d'autres chantiers pourtant influencés pas le futur trajet de 23 kilomètres ne seront pas comptabilisés non plus dans les fonds réservés pour l'aménagement du tramway.

Un journaliste a fait remarquer à l'administration Labeaume qu'elle souhaitait inclure la facture dans le budget global du réseau structurant pas plus tard qu'en mars dernier. Apparemment, on aurait changé d'idée à la ville.

Fallait les faire de toute façon ces travaux-là. Ne soyez pas étonnés, vous allez en voir au fur et à mesure des années d'autres travaux de cette nature que l'on doit prévoir pour améliorer la situation dans certains secteurs. On travaille beaucoup sur la qualité de vie des citoyens et ce projet nous sert à faire ça. 

- Rémy Normand, v-p au comité exécutif

À noter que la Ville de Québec a réservé une somme de 300 millions qui s'ajoute aux 3 milliards de dollars de subventions consenties par les deux paliers de gouvernement pour le projet de tramway.

Or, il serait faux de croire que cet argent sera utilisé pour des chantiers comme celui de l'élargissement d'Hochelaga, et ce, malgré son rôle d'atténuation pendant le mégaprojet. L'administration estime que ce ne serait pas logique puisque le tramway ne passera pas directement par là.

Il n'en demeure pas moins que les critères restent nébuleux.

Le 300 millions c'est une provision pour la gestion de risques, des aménagements paysagers, quand on va faire ce qui est en périphérie du tronçon dans la mesure du possible.

- Rémy Normand

Des entraves majeures dès juin

Les automobilistes devront composer avec un accès restreint au boulevard Hochelaga à partir de juin prochain. La ville a bon espoir que le chantier de la route de l'Église soit pratiquement terminé pour éviter que le secteur ne devienne impénétrable.

Les travaux vont se poursuivre en deux phases jusqu'au printemps 2022 après quoi les six voies serviront à atténuer les effets du début de la construction des plateformes de tramway sur le boulevard Laurier.

26 millions de dollars ont été mis de côté pour exproprier 12 propriétés et trois terrains vacants. Du lot, on compte 2 bâtiments résidentiels, dont un a déjà été vendu.

En plus des deux nouvelles voies, la ville en profitera pour remplacer les infrastructures souterraines, ajouter une piste cyclable dans les deux directions et améliorer les aménagements paysagers.

40 espaces de stationnement sur les quelque 3 300 seront supprimés dans le cadre de la métamorphose.

Les études bientôt dévoilées

Les études sur le bruit, les vibrations et l'analyse comparative des différents modes de transport comme le métro ou le monorail sont sur le point d'être rendues publiques.

La ville indique que les résultats pourraient être dévoilés d'un jour à l'autre. Elle promet aussi des réponses un peu plus détaillées sur le projet dans le cadre des audiences du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) qui auront lieu cet automne,