La population âgée de 85 ans et plus vaccinée dès lundi

LEGAULT-ARRUDA-DUBÉ 23 fév2021

Les personnes âgées de 85 ans et plus pourront commencer à se faire vacciner contre la COVID-19 dès lundi prochain. Les résidents du Grand Montréal seront priorisés dans la première semaine, suivront ensuite les régions la deuxième semaine.

Il sera nécessaire de prendre rendez-vous, en utilisant l'année de naissance afin de simplifier la procédure, et ce sera possible de le faire dès jeudi a indiqué le premier ministre François Legault lors d'un point de presse en direct du centre de vaccination du Stade olympique à Montréal.

Le premier ministre conseille fortement la prise de rendez-vous par internet sur le site quebec.ca/vaccincovid. Si toutefois ce n'est pas possible, il faudra le faire via le 1-877-644-4545. Dans tous les cas, les personnes doivent être nées en 1936 ou avant et avoir en main leur carte d'assurance-maladie.

Québec évalue que la vaccination de cette première tranche d'âge pourrait être complétée en deux semaines et promet de faire un suivi régulier pour le reste de la population.

«À toutes les semaines, on va dire où est-ce qu'on est rendus dans la catégorie de personnes actuelle puis on va donner une visibilité de une ou deux semaines à l'avance comment les gens peuvent être vaccinés. Je pense qu'on va avoir un bel exemple avec les 85 ans et plus.» - Christian Dubé, ministre de la Santé du Québec

La date de la deuxième dose de vaccin sera donnée au moment du premier rendez-vous.

Conscient d'annoncer une grande nouvelle, le premier ministre Legault rappelle toutefois qu'il faut demeurer prudent puisque le vaccin n'est efficace qu'après trois semaines et que les nouveaux variants sont en hausse au Québec.

À quelques jours de la semaine de relâche, M. Legault a par ailleurs tenu à préciser l'importance de continuer de suivre les mesures sanitaires afin d'éviter de perdre l'apparent contrôle actuel sur la situation.

«C'est un gros test la semaine prochaine, c'est pas le temps de faire des regroupements, des rassemblements privés dans des maisons, des chalets, des grandes chambres d'hôtel. J'avoue qu'on est inquiet.» -François Legault, premier ministre du Québec