La prison pour avoir trimbalé une arme à feu chargée dans un autobus

RTC

Un récidiviste de 25 ans prend le chemin de la prison pour s'être baladé dans un autobus du parcours 801 avec une arme à feu prohibée l'été dernier à Québec.

Le Soleil raconte que c'est un adolescent de 12 ans plutôt allumé qui a dénoncé Nicolas Lamarche-Vassil, après avoir discerné ce qu'il croyait être la crosse d'un pistolet 9 mm à sa ceinture le soir du 12 juillet. Le comportement étrange du suspect qui était accompagné d'un autre individu avait attiré son attention peu de temps avant de monter à bord.

Une fois informée par le jeune homme du danger potentiel, la conductrice de l'autobus articulé a contacté les autorités avant de s'immobiliser en bordure du boulevard Henri-Bourassa où l'attendaient déjà plusieurs policiers. Nicolas Lamarche-Vassil s'est livré sans résister. Les agents ont par la suite découvert que son chargeur contenait cinq balles.

Lamarche-Vassil a plaidé coupable à des chefs de possession d'une arme à feu prohibée dans un endroit public et d'avoir eu une arme à feu en contravention à une ordonnance de la cour, ce qui lui vaut 3 ans de prison.

Il n'en est pas à ses premiers démêlés avec la justice. Il a déjà été arrêté pour vol, menaces, méfait, intimidation et voies de fait sur un policier.