La traque se poursuit pour un 6e jour à Saint-Apollinaire

Norah Carpentier, Romy Carpentier, SQ, MArtin Carpentier, traque, chasse à l'homme, Saint-Apollinaire

La Sûreté du Québec élargit de 15 à 50 kilomètres carrés sa zone de recherches, mardi matin, toujours dans le  but de localiser Martin Carpentier dans le secteur de Saint-Apollinaire, sur la Rive-Sud de Québec. Une centaine de policiers ratissent les boisés et arpentent les chemins de terre jour et nuit.

Les autorités affirment aussi disposer de plusieurs indices qui lui permettent de mieux comprendre la chronologie du drame, mais ces informations ne sont pas rendues publics afin de ne pas nuire à l'enquête.

On sait par exemple que des éléments d'intérêt ont été découverts et que les autopsies des deux petites victimes sont complétées. 

La traque a repris pour une sixième journée ce matin. Carpentier est un suspect potentiel, mais également un témoin essentiel.

Rappelons que son véhicule a été mystérieusement abandonné à la suite d'un capotage mercredi soir sur l'autoroute 20. Le père de 44 ans avait été aperçu une heure plus tôt en compagnie de ses deux filles de 6 et 11 ans.

Les dépouilles de Norah et Romy Carpentier ont été retrouvées quatre jours plus tard dans un secteur densément boisé.

Les enquêteurs n'écartent non plus la possibilité que le suspect de 44 ans ait fui le secteur en voiture ou à vélo.

Mentionnons par ailleurs qu'une campagne de sociofinancement a déjà permis d'amasser 46 000$ pour aider la maman des victimes à traverser la plus grosse épreuve de toute sa vie.