La viande rouge pas si terrible pour la santé?

Viande

La consommation de viandes rouges et de charcuteries n'est peut-être pas aussi néfaste pour la santé que le suggèrent les guides alimentaires occidentaux.

Selon ce que rapporte l'Agence France-Presse, des chercheurs indépendants affirment que la preuve est trop faible pour associer trois à quatre portions par semaine à un risque accru de développer un cancer ou des maladies du coeur.

Ils ont ré-analysé collectivement des dizaines d'études sur le sujet pour en arriver à cette conclusion qui est publiée dans la revue Annals of Internal Medicine.

Au niveau des statistiques, il en ressort que la réduction de la consommation de viande ferait baisser de 0,7% (7 morts par 1000 personnes) la mortalité causée par le cancer.

Les scientifiques font valoir que d'autres aspects de notre mode de vie influencent notre santé, ce dont tiennent rarement compte les recommandations nutritionnelles.

Des experts en santé publique désapprouvent néanmoins cette consigne plutôt controversée puisque même si la diminution des risques est très faible, l'impact demeure tangible à l'échelle d'une population.

Soulignons qu'ils ne contestent toutefois pas les statistiques.

Des experts de l'école de santé publique d'Harvard soulignent également que les études sur l'alimentation sont généralement observationnelles de sorte qu'il est impossible de trouver un effet de causalité.