Le cancer, cause principale des décès dans les pays riches

Médecin

Les maladies cardiaques demeurent la principale cause de décès dans le monde, mais ce sont les cancers qui tuent le plus de personnes chaque année dans les pays riches.

Une nouvelle étude préparée en collaboration avec l'Université Laval et qui est publiée aujourd'hui dans la revue The Lancet établit que deux décès sur cinq découlent d'une maladie cardiovasculaire chez les 35 à 70 ans.

Fait intéressant, l'analyse scientifique fait néanmoins remarquer que plus la moyenne du revenu dans un pays est élevé, plus le cancer fait de victimes.

55% des décès dans un pays à revenu élevé sont associés à un cancer, contre 30% quand le revenu est moyen et 15% pour les nations à plus faibles revenus.

Si on retourne 100 ans en arrière, ce sont les maladies infectieuses qui causaient le plus de décès. Dans les pays riches, les maladies cardiovasculaires ont progressivement gagné en importance et elles sont devenues la principale cause de mortalité dans les années 1970. Le cancer gagne du terrain depuis. Les pays à revenu moyen ou faible se retrouvent aujourd’hui là où nous étions il y a 50 ans.

- Gilles Dagenais, chercheur au Centre de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec.

À l'échelle planétaire, la cancer arrive au second rang de cause de décès avec un peu plus du quart des victimes.

Ces données sont le fruit du suivi de 162 500 résidants répartis dans 21 pays. Les chercheurs ont analysé des données récoltés pendant une période de 10 ans. Les pays ont été sélectionnés selon trois catégorie de revenu, soit faible, moyen et élevé.

Avec la collaboration d'Étienne Phénix